CONTE MUSICAL - LIVRE-CD ET SPECTACLE TOUS PUBLICS

Texte : Maggy Jeannin
Musique : Irène Hausammann
Illustrations : Geneviève Martin
Avec deux chœurs d’enfants, quatre musiciens et une comédienne.

D’une rencontre de quartier à un spectacle musical et multimédia

Cache-printemps est un conte musical écrit par Maggy Jeannin et mis en musique par Irène Hausammann. Créé en 1999, il est aujourd’hui repris sous la forme d’un livre-CD et d’un spectacle musical.


Le chœur Les enfants du Printemps, créé à cette occasion, est né de la réunion des enfants d’un quartier de Lausanne, partageant les trajets quotidiens à l’école, les loisirs devant la maison et toutes les folles équipées de cet âge.

Inspirée par cette émulation enfantine et par toute la fantaisie à l’œuvre sous ses fenêtres, Irène Hausammann a réuni un groupe de jeunes chanteurs dans un local associatif et donné naissance à ce projet de disque, puis de spectacle, en cultivant la créativité et les talents de ces artistes en herbe qui ne demandaient qu’à s’exprimer dans un cadre à leur image.

Rejoints par Les Petits Chanteurs de Lausanne (dir. Yves Bugnon), par cinq musiciens professionnels romands et par les comédiens Charlotte Reymondin et John Durand, ils ont donné vie à l’histoire en studio, de janvier à juin 2011.

Le résultat est à déguster sur disque, avec le livre-CD Cache-printemps (sortie en décembre 2011) et sur scène, avec le spectacle éponyme, les 2, 4 et 11 mai et le 13 juin prochains à Prangins, Yverdon, Orbe et Lausanne.

Un conte contemporain

Le conte « Cache-printemps » s’adresse aux enfants - et à travers eux aux autres générations - en leur exposant avec sensibilité et finesse la problématique écologique de cohabitation des espèces et de respect de l’autre et de la nature.

Il les implique en les rendant partie prenante de la quête de Perline et Perlotte, deux fillettes parties à la recherche du printemps qui n’est plus au rendez-vous du 21 mars, écoeuré qu’il est par la maltraitance causée à la terre et aux animaux par les humains. En dialoguant avec les animaux et en collaborant avec eux, les fillettes réussiront à convaincre le printemps que les générations nouvelles feront mieux, et l’amènent à accepter de revenir à la surface de la terre pour rapporter chaleur, floraison et vie. 

Outre la thématique écologiste, il nous tient à cœur de souligner les liens intergénérationnels à l’œuvre dans cette entreprise : destiné aux enfants et interprétés par eux, « Cache-printemps » réunit des créateurs et des interprètes de 6 ans, pour les plus jeunes chanteuses, à 75 ans pour l’auteur.

C’est aussi ce lien vivant de transmission qui fait la valeur de cette aventure.


Liens


Revue de presse

 


Vidéos